Massage

Prendre conscience de son corps, l'aider à dénouer ses tensions.

Les effets directs sur le corps

Celle ci est la vision la plus répandue, lors d'un bon massage, le corps produit de l'endorphine, de l'ocytocine, ainsi que de la dopamine.

Ces trois hormones sont respectivement responsables de la sensation de bien être, de l'équilibre anxiété / empathie, ainsi que de la sensation de plaisir.

En bref, un bon massage, c'est le pied.

Quelle influence sur le relationnel ?

L'ocytocine est responsable de l'équilibre anxiété / empathie.

Concrètement, ceci signifie qu'elle vous aide à avoir des relations saines en vous permettant de défendre ce qui est votre cause, et de nouer des liens avec les personnes qui vous correspondent.

Quelle influence sur votre mental ?

Le sens du "toucher" est présent, avec différentes sensibilités, sur tout le corps.

Lorsqu'on se regarde dans le miroir, que l'on colle des étiquettes du type "trop gros•se, trop maigre, pas assez ceci …", ces étiquettes finissent par remplacer les sensations premières, elles remplacent l'image mentale que l'on a de notre corps par une espèce de caricature difforme.

Le massage vient remédier à ceci de deux façons:

Premièrement il redéfini l'image mentale par le sens du toucher de votre corps, on décolle les étiquettes 😉

Deuxièmement, merci l'endorphine , en donnant la sensation de plaisir sur ces endroits auparavant compléxés, il permet d'habiter totalement votre corps, d'être dans cet état de "douceur consciente", pleinement présent•e.

Enfin, un bon massage, c'est faire circuler (lymphe, sang, articulations, muscles…), détendre et dénouer, et surtout, apporter une qualité de Toucher que l'on ne trouve quasiment nulle part.

"Autant de mémoires cristallisées, rendent mon corps étriqué.

Quelques pressions d'une main dévouée suffisent à m'en libérer."

Quels sont les types de Toucher que l'on rencontre au quotidien ?

Le Toucher cordial :

Poignée de main, bises… ah non pardon, maintenant c'est de loin, le coude ou le point, mais attention !

Le Toucher amical / familial :

Accolade (mais rapide hein, faut pas que ça soit suspect non plus), parfois un geste de tendresse, ou une tape sur l'épaule, ça dépend.

Le Toucher intime :

Très souvent connoté avec la sexualité, après tout, "sinon, à quoi bon ?"

Le Toucher Médical :

Bien qu'essentiel voir vital, c'est un toucher froid, avec un but précis, on opère, manipule, soigne la partie blessée…

… Et c'est tout… Vraiment ?

Le Toucher conscient :

C'est un toucher qui est à l'écoute. Il intervient avec respect, douceur, considération ( de la partie avec laquelle il est en contacte, mais aussi de l'être entier qui se trouve présent en ce corps ).

C'est un toucher dénué de sexualité car l'intention est de détendre, apaiser, et de passer au delà des barrières mentales ( justement mise en place pour protéger le corps contre des formes de toucher non respectueuses ).

On remet de la conscience ?

Pour prendre rendez vous, ou simplement pour en discuter, c'est par là :